Replay du mardi 25 février 2020

Patrick Langlois, président de la FNSEA 45

- Mis à jour le

Patrick Langlois est le nouveau président de la FNSEA 45. Ce céréalier, installé à Autruy-sur-Juine, défend son syndicat, mis en cause par plusieurs enquêtes de Médiapart, notamment sur les salaires de certains cadres de la FNSEA : "si vous voulez des gens compétents, il faut les payer !"

Patrick Langlois, président de la FNSEA 45
Patrick Langlois, président de la FNSEA 45 © Radio France - Mohamed Bouqriti

Interrogé sur les salaires élevés de certains cadres dirigeants de la FNSEA, révélés par Médiapart Patrick Langlois le concède : "oui, ça peut paraître choquant". Mais le nouveau président de la FNSEA 45, élu le 18 février 2020 pour un mandat de trois ans, rappelle que ces salaires concernent "des administratifs, pas des élus".

Si vous voulez des gens compétents, il faut les payer !"

Patrick Langlois estime que "c'est la loi de l'offre et de la demande : quand on veut avoir des personnes compétentes, il faut les payer. Tous les agriculteurs qui emploient des salariés le savent, ils ont du mal à en trouver et s'ils veulent des gens compétents, il faut les payer".

Les pesticides : "si on pouvait s'en passer, on s'en passerait"

Patrick Langlois, interrogé en direct du Salon de l'agriculture, porte de Versailles à Paris, revient également sur le sujet des pesticides et produits phyto sanitaires, et les zones de non traitement (ZNT), mises en place à proximité des habitations : "si on pouvait s'en passer [des pesticides], on s'en passerait ! Les pesticides, c'est quelque chose qui nous aide à protéger les plantes."

Mots clés: