L'invité de France Bleu Orléans

Du lundi au vendredi à 7h47

Philippe Perrucot dans les locaux de France Bleu
Philippe Perrucot dans les locaux de France Bleu © Radio France - Patricia Pourrez

Philippe Perrucot, porte parole de l'Acirad Centre, l'association pour le contrôle et l'information sur la radioactivité

Diffusion du lundi 21 octobre 2019 Durée : 7min

Alors qu'un forum sur les dangers du nucléaire s'est tenu ce weekend à Orléans, le porte parole de l'Acirad était ce matin l'invité de France Bleu Orléans. Pour lui, les français ont perdu la notion du risque nucléaire. " Ce n'est plus une priorité pour nos politiques ni pour nos concitoyens".

Tout ce weekend, Orléans a accueilli au théâtre un forum sur les dangers du nucléaire en partant d'un accident, peu connu, survenu il y a 50 ans à la Centrale de Saint Laurent des Eaux. L'Acirad Centre, l'Association pour le contrôle et l'information sur la radioactivité, n'était pas organisatrice de l’événement mais pour elle, " ce  genre de piqûre de rappel " est indispensable. Selon Philippe Perrucot, le porte parole de l'association, " les Français ont perdu la notion de risque nucléaire. Aujourd'hui, ils ont d'autres inquiétudes : la pollution, les attentats et ils oublient qu'il y a ce risque là aussi." 

L'Acirad opposée à la construction de nouveaux EPR

L'Acirad se dit très inquiète après les déclarations d'EDF qui a confirmé la semaine dernière travailler sur l'hypothèse de 6 nouveaux réacteurs EPR en France. " Nous, on pense qu'EDF essaie de sauver sa filière nucléaire. Mais, il est inconcevable de vouloir construire des EPR alors que celui de Flamanville n'est toujours pas opérationnel." Pour Philippe Perrucot, il faudrait pouvoir poser sereinement le débat entre " _prolonger la vie de vieux réacteurs dangereux ou en construire de nouveau_x" si et si seulement si, une sortie du nucléaire était envisagée. Mais aujourd'hui, dit-il " c'est clairement le lobby nucléaire qui est derrière tout ça et qui a en plus l'oreille du président Macron".