Replay du vendredi 30 octobre 2020

Pierre Poüessel, le préfet du Loiret

- Mis à jour le

La France est reconfinée au moins jusqu'au 1er décembre. Quelles sont les mesures mises en place, attestations de déplacement, aides économiques aux entreprises. A la crise sanitaire, s'ajoute la menace terroriste, le plan vigipirate est porté au niveau "urgence attentat".

Le préfet du Loiret Pierre Pouëssel, dans le studio de France Bleu Orléans, le 19 octobre
Le préfet du Loiret Pierre Pouëssel, dans le studio de France Bleu Orléans, le 19 octobre © Radio France - Antoine Denéchère

Le préfet du Loiret, Pierre Pouessel fait le point ce matin sur FRANCE BLEU ORLEANS sur la mise en place du plan de reconfinement pour lutter contre la 2 ème vague de l'épidémie de covid 19. Nous détaillons ce qui est autorisé et ce qui n'est le plus. 

C'est le retour des attestations dérogatoires de déplacements, pour circuler mais aussi pour aller travailler et pour emmener les enfants à l'école. 

Au niveau économique, l'activité continue dans certains secteurs, mais elle s'arrête complètement pour d'autres, quelles sont les aides mises en place par l'Etat ? Il nous explique.

Pierre Pouessel fait le point également sur la sécurité qui est renforcée, après l'attaque terroriste dans une basilique de Nice. L'alerte "urgence attentat" a été décrété partout en France. La présence des forces de l'ordre sur le terrain est renforcée dans le cadre de l'opération Sentinelle. 

Il y aura des patrouilles devant tous les lieux de culte dès ce week-end de la Toussaint et à partir de lundi prochain, jour de rentrée des classes, devant tous les établissements scolaires

Des renforts de police et gendarmerie vont arriver dans le Loiret.