L'invité de France Bleu Orléans

Du lundi au vendredi à 7h47

Pierre Pouëssel, préfet du Loiret (ici en 2016)
Pierre Pouëssel, préfet du Loiret (ici en 2016) © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Pierre Pouëssel, préfet du Loiret : "le travail reprendra bien lundi à Tradival dans de bonnes conditions"

Diffusion du vendredi 22 mai 2020 Durée : 6min

Pierre Pouëssel, préfet du Loiret, estime que le système "tracer, tester, isoler" a bien fonctionné après la découverte d'un foyer épidémique à l'abattoir Tradival de Fleury-les-Aubrais (69 cas positifs au Covid-19). Il assure que le travail peut reprendre lundi "dans de bonnes conditions sanitaires

Le système "tracer, tester, isoler" fonctionne bien et permet de casser la chaîne de contamination, estime le préfet du Loiret, Pierre Pouëssel, au lendemain de la publication des résultats des tests de dépistage suite à la découverte d'un foyer de l'épidémie de Covid-10 à l'abattoir Tradival de Fleury-les-Aubrais.

56 salariés ont été testés positifs, rappelle le préfet (sur 397), et il n'y a pas de cas grave. A cela s'ajoute treize cas avérés dans l'entourage familial : une soixantaine de cas contacts ont été repérés, explique Pierre Pouëssel, et la recherche se poursuit, ce qui fait que le bilan pourrait donc encore augmenter. 

Tous ces cas contacts, ainsi que les salariés testés positifs, sont actuellement soit à l'isolement, soit en quatorzaine, précise le préfet. 

Quelles causes à cette contamination ?

Sur la cause de la contamination, "on ne sait pas", répond Pierre Pouëssel, qui évoque des préseomptions :  la promiscuité dans certains "locaux" de l'entreprise, comme les vestiaires, et le travail dans l'unité de découpe (où la majorité des cas positifs travaillent). 

Désinfection et réorganisation du travail en cours

Il rappelle qu'un travail conjoint, notamment avec les inspecteurs du Travail de la Direccte, a permis d'élaborer un plan de reprise de l'activité en réorganisant le travail et qu'une désinfection complète de l'abattoir est en cours. 

Le travail va reprendre lundi dans de bonnes conditions"

"La Direccte a donné son feu vert à la reprise du travail lundi". Le plan de reprise doit être soumis aux représentants du personnel lors d'une commission santé, sécurité ce vendredi, et le préfet du Loiret "ne doute pas qu'il sera approuvé", car il est jugé  "satisfaisant" par la médecine du travail et l'inspection du travail : le travail va donc reprendre lundi 25 mai chez Tradival, "dans de bonnes conditions de sécurité sanitaire, et toutes les assurances qui nous on été données et les assurances qui ont été fournies par l'entreprise nous semblent tout à fait correspondre à ce qui est attendu en matière de sécurité sanitaire."

Précisons que cette reprise du travail se fera sans les 56 salariés positifs (en quatorzaine ou isolement) et sans les salariés qui sont des cas-contacts. L'effectif sera donc forcément limité par rapport à l'habitude, dans cet abattoir de Fleury-les-Aubrais.

Mots clés