Replay du mardi 2 mars 2021

Régine Engström, la nouvelle préfète du Loiret et du Centre-Val de Loire

- Mis à jour le

Régine Engström a pris ses fonctions de préfète du Loiret et de la région Centre Val de Loire ce lundi 1er mars. Elle succède à Pierre Pouëssel, victime d'un grave malaise en novembre 2020 et toujours en convalescence. Sa priorité c'est bien sûr la crise sanitaire et le plan de relance.

Régine Engström, préfète du Loiret et de la région Centre Val de Loire
Régine Engström, préfète du Loiret et de la région Centre Val de Loire © Radio France - Antoine Denéchère

Après des postes dans le privé, à la mairie de Paris, au ministère de l'Environnement, et dans des établissements publics, Régine Engström, 56 ans, prend pour la première fois un poste de préfète. "C'est une chance, l'aboutissement d'une carrière de terrain, avec des postes au plus près des citoyens. Je pense que j'ai une connaissance large des modes d'action publique, et surtout de l'écosystème économique du pays"

Régine Engström arrive bien sûr dans un contexte très particulier, celui d'une crise sanitaire qui n'en finit pas. "Ma priorité c'est de surveiller, évidemment, les indicateurs, pour prendre les bonnes décisions dès que ce sera nécessaire". Le Loiret est plutôt épargné en ce moment, il y a en revanche un pic de l'épidémie en Eure-et-Loir, c'est une des difficultés. 

Il faut de la clarté dans ce qu'on dit aux habitants, c'est important

La nouvelle préfète rencontre notamment les élus du Loiret, pour évoquer cette crise. A commencer par Serge Grouard, le maire d'Orléans. Il sera question des quais de Loire, très fréquentés en ce moment, avec les vacances et le beau temps. "Ca n'est pas un sujet de préoccupation mais un sujet d'attention. Nous allons discuter avec M. le maire pour voir quelles mesures on pourrait prendre, sans pour autant les fermer tout de suite. Des mesures plus légères mais qui permettraient de garder au Loiret sa bonne position et son taux d'incidence acceptable. Il faut de la clarté dans tout ça, c'est très important"

L'autre priorité de Régine Engström, c'est la campagne de vaccination, qui va prendre de l'ampleur, grâce à une légère augmentation des doses de vaccins livrés dans les centres en mars. "L'objectif c'est bien sûr d'honorer tous les rendez-vous. Sur les EHPAD en tout cas, nous avons rempli notre objectif, et c'est déjà un point de satisfaction"

Mots clés: