Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Orléans

Du lundi au vendredi à 7h50

"Les stéréotypes sur l'industrie sont durs à casser" - Stéphane Chaligné
"Les stéréotypes sur l'industrie sont durs à casser" - Stéphane Chaligné © Radio France - François Guéroult

Stéphane Chaligné, délégué général de l'UIMM Loiret-Touraine : "800 emplois industriels à pourvoir dans le Loiret"

Diffusion du jeudi 23 novembre 2017 Durée : 6min

Invité de FB Orléans ce matin, Stéphane Chaligné, le délégué général de l'UIMM Loiret-Touraine, alors que l'industrie a doublement le sourire. Smile, c'est le nom d'un salon à Fleury cette semaine. Et sourire aussi car l'industrie commence de nouveau à recruter en France, et dans le Loiret.

L'UIMM Loiret-Touraine, l'Union des industries et métiers de la métallurgie, est partenaire d'un salon inédit qui a débuté hier à Fleury-les-AUbrais : le salon SMILE, pour salon des métiers industriels et de l'entreprise. 500 jeunes y seront accueillis sur 3 jours. Avec l'objectif de casser les idées reçues sur le milieu industriel : "La difficulté de l'industrie c'est qu'elle exerce son activité dans une boîte fermée, peu visible de l'extérieur", souligne Stéphane Chaligné, délégué général de l'UIMM Loiret-Touraine, invité ce matin de France Bleu Orléans. Peu visible et peu attractif pour les jeunes : "On souffre encore de l'image de Charlot et des Temps modernes", reconnaît Stéphane Chaligné. D'où ce salon SMILE, à la fois pédagogique et ludique, qui permet de découvrir 13 métiers industriels à partir de la fabrication d'une lampe de poche...

Ce salon intervient dans un contexte très particulier : alors que l'industrie française a détruit près d'un million d'emplois depuis 2001, elle commence de nouveau à en recréer. 250 000 embauches prévues cette année en France, dont 800 dans le Loiret. Un rebond conjoncturel, qui correspond aussi au besoin de remplacer des départs à la retraite, mais aussi un mouvement de fond, lié à la révolution numérique : "Il y a effectivement des secteurs qui pulsent", résume Stéphane Chaligné, "avec une réelle consolidation dans le recrutement'. En sachant qu'en moyenne, les salaires dans l'industrie sont de 13% supérieurs à la moyenne du secteur privé.