Replay du mardi 2 février 2021

Thierry Guiguet-Doron, patron des policiers du Loiret

- Mis à jour le

comment les forces de l'ordre font-elles respecter les règles du couvre-feu ? Combien y a-t-il de contrôles dans les rues, les commerces, les magasins, les restaurants ? Le patron des policiers dans le Loiret, Thierry Guiguet Doron est l'invité FRANCE BLEU ORLEANS. Le Loiret est bon élève.

Le directeur départemental de la Sécurité publique dans le Loiret
Le directeur départemental de la Sécurité publique dans le Loiret - Lydie Lahaix

Il y a eu le week-end dernier sur toute la France, 30% de contrôles supplémentaires pour vérifier le respect du couvre-feu à 18h. Sur la seule journée de samedi, 65.000 contrôles rien que samedi, qui ont donné lieu à 6000 verbalisations. En ce début février, le mot d'ordre des forces de l'ordre, c'est la sévérité reconnait Thierry Guiguet Doron, le directeur départemental de la Sécurité Publique dans le Loiret. 

Le Loiret discipliné

Les consignes de Gérald Darmanin, le Ministre de l'Intérieur sont très claires : personne dans la rue après 18 heures, sauf pour motif professionnel impérieux ou raisons familiales. Les policiers multiplient les contrôles, en zone police, sur Orléans et Montargis et cela va continuer.

20 PV dressés chaque jour

"Il y a toujours des gens qui ont l'air de découvrir qu'il y a un couvre-feu en France, nous verbalisons une vingtaine de personnes chaque jour. Mais globalement le couvre-feu est très bien respecté dans le Loiret" explique le DDSP.

Les contrôles concernent les automobilistes, les piétons, en centre-ville comme dans les quartiers, explique Thierry Guiguet Doron. Les policiers contrôlent également les supermarchés qui sont soumis à de nouvelles règles concernant les jauges, les commerçants et les restaurateurs

"Ce sont nos priorités actuellement, nous poursuivons nos autres missions de maintien de l'ordre mais les contrôles liés à la crise sanitaire sont notre principale activité".

Mots clés: