Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Orléans

Du lundi au vendredi à 7h50

"Notre objectif, c'est la décroissance" - Yves Mérillon
"Notre objectif, c'est la décroissance" - Yves Mérillon © Radio France - François Guéroult

Yves Mérillon, responsable des Restos du Coeur dans le Loiret

Diffusion du mardi 21 novembre 2017 Durée : 5min

A l'occasion du lancement de la 33ème campagne d'hiver des Restos du Coeur, Yves Mérillon, le président de l'association dans le Loiret, était l'invité de FB Orléans. Malgré un léger tassement du nombre d'inscrits, un nouveau record en termes de repas distribués a été franchi l'an passé.

C'est aujourd'hui que débute la campagne d'hiver des Restos du coeur : 33ème campagne... Dans le Loiret, 8 000 personnes sont inscrites à l'aide alimentaire que propose l'association, 1,3 million de repas ont été distribués l'an passé dans le département. "Même si on fonctionne toute l'année, c'est un moment plus intense pour les 600 bénévoles", souligne Yves Mérillon, le responsable départemental des Restos du Coeur. Les chiffres sont d'ailleurs en trompe-l'oeil : si on ne tient pas compte du centre de distribution de Fleury qui a ouvert l'an passé, le nombre des inscrits à l'aide alimentaire sur les 12 autres centres de distribution du Loiret a baissé de 4%. Un léger tassement, donc, mais à relativiser car le nombre de repas distribués n'a jamais été aussi important : un paradoxe qui s'explique par la hausse des inscrits pendant l'été, et aussi par les effets de la nouvelle loi anti-gaspillage.

Les Restos du Coeur, ce n'est pas que de l'aide alimentaire, mais aussi de plus en plus de l'aide à la personne : "Notre objectif, c'est de faire en sorte que les gens ne viennent plus nous voir et donc résolvent les problèmes, les accidents de la vie qui les ont amenés jusque chez nous", explique Yves Mérillon. "Ainsi, un tiers des personnes qui pourraient relever du RSA n'en bénéficient pas parce qu'elles n'en font pas la demande." L'association propose donc aussi, quand elle le peut, de l'accompagnement dans les démarches administratives, du soutien à la recherche d'emploi, des cours de français, mais aussi des choses importantes pour l'estime de soi comme la coiffure."