Émissions Toutes les émissions

L'invité de France Bleu matin

Du lundi au samedi à 7h52

6min

Alain Belloy, président de la fédération de chasse d'Indre et Loire

Par le vendredi 16 septembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Infos
Infos © Radio France

Son interview en direct à retrouver ici en intégralité

Dimanche, c'est l'ouverture de la chasse en Indre-et-Loire. Les 18 000 chasseurs tourangeaux attendaient ça depuis 6 mois. Mais cette nouvelle saison s'annonce en demi-teinte pour Alain Belloy, le président de la fédération de chasse d'Indre et Loire.

C'est la plus mauvaise reproduction depuis 40 ans pour le petit gibier"

" La météo du printemps et ces pluies records ont perturbé la reproduction du petit gibier. Beaucoup de nids ont été perdus, emportés par les eaux. C'est surtout préoccupant pour les perdreaux. Les faisans sont aussi touchés mais à une moindre mesure. En revanche, la population de lièvres se porte assez bien. "

En 15 ans, la population de renard a quasiment triplé en Indre-et-Loire"

"En revanche, nous avons un vrai problème avec le renard en Indre-et-Loire. Sa population a quasiment triplé en 15 ans et il représente une grande menace pour le petit gibier. Nous, chasseurs, avons un rôle à jouer pour réguler cette population de renards."

Fallait-il repousser la date d'ouverture  de la chasse ? " Nous l'avions imaginé c'est vrai pour laisser le temps au petit gibier d'être plus mature. Mais on s'est rendu compte avec nos chasseurs, que si le problème se pose effectivement pour les perdreaux, il ne se posait pas vraiment pour les autres espèces. Donc la préfecture a validé l'ouverture ce dimanche. Et nous lançons un appel à tous nos chasseurs pour épargner au maximum cette population de perdreaux encore trop fragile".