Toutes les émissions Émissions

Du lundi au vendredi à 7h50

Jean-François Jézéquel, correspondant de l'Observatoire International des Prisons

Le gouvernement annonce la construction de 33 nouvelles prisons

Jean-François Jézéquel, correspondant de l'Observatoire International des Prisons

Le Premier Ministre Manuel Valls a annoncé la construction de trente-trois nouvelles prisons en France, pour faire face à la surpopulation carcérale. Deux d'entre elles seraient situées en Provence-Alpes-Côte d'Azur : l'une dans la région de Marseille, l'autre dans le Vaucluse, à Avignon ou Carpentras. Les préfets ont jusqu'au 16 décembre pour localiser et proposer des sites précis.

Plus on construit, plus on remplit

"Construire de nouvelles prisons, c'est une aberration, estime Jean-François Jézéquel, le correspondant local de l'OIP, l'Observatoire International des Prisons. On le sait : plus on construit, plus on remplit. La surpopulation carcérale ne trouvera pas sa solution dans la construction de nouveaux bâtiments."

Pour l'OIP, l'enfermement ne permet pas de lutter efficacement contre la délinquance. "En prison, les détenus sont coupés de leur famille, de leur amis, de leur travail. Ils n'ont plus de liens familiaux, sociaux, professionnels. Et ils côtoient d'autres délinquants... Ils ne sortent pas du cercle vicieux."

La meilleure solution reste le placement en milieu ouvert. C'est deux moins cher et deux fois plus efficace.

Jean-François Jézéquel estime que pour empêcher la récidive, il faut concentrer les moyens sur les solutions alternatives à l'enfermement.

"Et pas seulement le bracelet électronique, précise le correspond de l'OIP. La meilleure solution reste le placement en milieu ouvert. La personne continue à travailler en journée, et le soir, elle rentre en prison. Cette solution coûte entre 30 et 45 euros par jour. Une journée de détention coûte 100 euros. Donc, le milieu ouvert est deux fois moins cher, et deux fois plus efficace pour lutter contre la récidive".

L'Observatoire International des Prisons donne tous les chiffres sur le site de l'association.

Partager sur :