Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 7h50

Alain du Chaffaut, président de l'Automobile Club de Vaucluse

Trop de voitures en ville ?

Alain du Chaffaut, président de l'Automobile Club de Vaucluse

La ville d'Avignon a dévoilé mardi ses nouvelles conditions de stationnement. Elles sont régies par un principe simple : plus on se gare proche du centre-ville, plus on paie cher.

Au même moment, mardi, le Grand Avignon a présenté PopCar, sa nouvelle offre de covoiturage, entre Villeneuve-lez-Avignon, les Angles et Agroparc.

Dissuader les automobilistes de venir en ville ? Une ânerie

On le voit : les collectivités, les villes et les villages cherchent de plus en plus à refouler les voitures hors des centres urbains... "Une ânerie" pour Alain du Chaffaut, le président de l'Automobile Club de Vaucluse.

"On met la charrue avant les boeufs, estime Alain du Chaffaut. On veut supprimer la voiture en ville, avant de mettre en place de vraies solutions alternatives. Aujourd'hui, comment voulez-vous qu'un habitant de Rochefort-du-Gard, de Saze ou de Villeneuve vienne faire des courses à Avignon sans prendre son véhicule?"

Les projets des villes sont illisibles

Pour Alain du Chauffaut, il faut développer les parkings-relais et les navettes avant de prendre des mesures dissuasives contre les voitures. Sinon, le commerce de proximité en pâtira. "On a déjà tué la rue Thiers d'Avignon, on a tué la rue Joseph-Vernet, c'est aberrant!"

Alain du Chauffaut préconise d'établir des zones piétonnes (autour de place de l'Horloge par exemple), et de permettre aux voitures d'accéder aux autres zones. "C'est le futur des villes qu'on construit en ce moment, dit-il. Mais pour l'instant, il n'y a rien de lisible."

Partager sur :