Toutes les émissions

Invité de France Bleu Vaucluse Matin

Du lundi au vendredi à 7h50

Mairie d'Avignon
Mairie d'Avignon © Radio France - Aurélie Lagain

Sylvain Bartet, secrétaire départemental de la FSU

Diffusion du mardi 29 novembre 2016 Durée : 6min

C'est une journée d'action dans la fonction publique, ce mardi. Plusieurs organisations syndicales (FSU, CGT, Solidaires, FAFP) appellent les agents à se mobiliser, pour réclamer de meilleurs salaires, de meilleures conditions de travail, des garanties sur leur statut... et davantage de considération.

Pour Sylvain Bartet, le secrétaire départemental de la FSU, il s'agit de peser dans le débat public :

Les fonctionnaires vivent mal aujourd'hui. Leur pouvoir d'achat a décroché depuis les années 2.000, il ne suit plus l'inflation. On estime que cela correspond à deux mois de salaires perdus chaque année.

Les emplois publics seront sans nul doute au cœur de la campagne présidentielle. Plusieurs candidats ont d'ores et déjà annoncé qu'ils supprimeraient des postes de fonctionnaires s'ils étaient élus. Le candidat Les républicains François Fillon, par exemple, annonce déjà la suppression de 500.000 postes.

C'est irréalisable, pour Sylvain Bartet :

Dans certains secteurs, les équipes sont déjà en sous-effectif... C'est le cas à l'hôpital notamment, tout le monde le sait. Les conditions de travail se sont détériorées dans beaucoup de secteurs.

Pour Sylvain Bartet, il n'y a pas trop de fonctionnaires en France. Et il est inutile de comparer les situations pays par pays, comme on le fait souvent:

Il y a 5,5 millions de fonctionnaires en France, contre 4,5 millions en Allemagne. Mais en Allemagne, les agents des hôpitaux ne sont pas comptabilisés. En terme d'emplois publics, la France est dans la moyenne européenne.

En Vaucluse, on compte 46.700 fonctionnaires - cela représente 8% de la population du département.