Émissions Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Vaucluse matin

Du lundi au vendredi à 7h50

4min

Serge Mori, psychologue, spécialiste de la parentalité

Par le mardi 27 septembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Les psychologues reçoivent de plus en plus de parents "un peu perdus"
Les psychologues reçoivent de plus en plus de parents "un peu perdus" © Maxppp - .

"Les parents parfaits n'existent pas" : c'est le thème de la conférence organisée mardi soir à 19h, salle Camille Farjon à Sainte-Cécile-les-Vignes. C'est le psychologue Serge Mori qui anime les débats.

"Nous sommes aujourd'hui dans une rythmique de championnat, analyse Serge Mori. On veut atteindre une sorte d'idéal, pour accompagner au mieux ses enfants. Mais les enfants sont catégorisés, dès la maternelle. Et nous, nous nous laissons aspirer par cette société qui nous fait culpabiliser en fixant des objectifs clairement inatteignables."

Il n'y a pas de recette pour être un bon parent

Pour Serge Mori, la première conséquence est la culpabilité permanente. La seconde conséquence est la recherche de solutions toutes faites. "Nous allons chercher des recettes dans des livres type "Devenir père en dix leçons", souligne le psychologue. Mais il n'y a pas de recette... "

Rêver d'être un parent parfait, c'est aussi rêver d'avoir un enfant parfait. "On fait de l'enfant une surface projective, affirme Serge Mori. Et souvent, on projette ce qu'on a pas pu réaliser soi-même. Avant d'être père et mère, on est homme et femme. Il faut donc prendre soin de soi, de son couple, pour mieux prendre soin de son enfant."