Émissions Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Vaucluse matin

Du lundi au vendredi à 7h50

4min

Martin Chaslus, directeur de cabinet du préfet de Vaucluse

Par le mardi 13 décembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Des mesures de prévention doivent être prises dans les élevages et chez les particuliers
Des mesures de prévention doivent être prises dans les élevages et chez les particuliers © Maxppp - .

Le Vaucluse met en place des mesures de prévention contre la grippe aviaire, après la découverte d'une dizaine de foyers de la maladie dans le sud-ouest de la France. Pour l'instant, aucun cas n'a été décelé dans notre département, mais le niveau de risque a été relevé sur l'ensemble du territoire, il est désormais considéré comme élevé.

Les éleveurs de Vaucluse doivent donc se plier à un certain nombre de consignes, pour éviter toute contamination par des oiseaux sauvages, précise Martin Chaslus, le directeur de cabinet du préfet de Vaucluse :

Il faut protéger les élevages en confinant les volailles. Les rassemblements d'oiseaux, comme les foires et les marchés, sont sérieusement réduits. Et les lâchers de certains oiseaux pour la chasse sont tout simplement interdits.

Les éleveurs doivent aussi signaler toute mort d'oiseaux auprès de leur vétérinaire.

Il n'y a pas que les éleveurs qui doivent prendre leurs précautions. Les particuliers qui possèdent quelques poules dans leur jardin sont également concernés, souligne Martin Chaslus :

Les poules des particuliers doivent être isolées, soit dans un bâtiment, soit par un filet tendu au-dessus de la basse-cour. Il n'y a aucune dérogation possible.

Le directeur de cabinet du préfet le précise : il s'agit de mesures de prévention. Aucun cas de grippe aviaire n'a été signalé dans notre département.

Le virus détecté dans le sud-ouest de la France est de souche H5N8. Il n'est pas transmissible à l'homme. Aucun cas de contamination humaine n'a été relevé jusqu'à ce jour dans le monde. Il n'y a donc aucun risque pour les consommateurs.