Émissions Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Vaucluse matin

Du lundi au vendredi à 7h50

5min

Dominique Létocart, directeur de la CPAM de Vaucluse

Par et le mercredi 28 septembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Les médicaments génériques, un enjeu pour la CPAM
Les médicaments génériques, un enjeu pour la CPAM © Maxppp - .

Le Ministère de la Santé lance une nouvelle campagne pour promouvoir les médicaments génériques. L'opération est relayée en Vaucluse... Mais notre département est déjà un très bon élève en matière de génériques.

"Nous sommes dans le Top 5 des départements français les plus en pointe concernant l'utilisation de génériques. Chez nous, le taux de recours est de quasiment 87%, alors que les pouvoirs publics préconisent 86% - nous sommes au-dessus, souligne Dominique Létocart, le directeur de la CPAM de Vaucluse. Il faut dire que les médecins et les pharmaciens sont très impliqués."

Grâce à ces bons résultats, la CPAM de Vaucluse fait de vraies économies. "Nous dépensons, chaque année, dans le département, 156 millions d'euros pour la prise en charge de médicaments, précise Dominique Létocart. Grâce aux génériques, ce chiffre est en baisse de 3,2% depuis 2014. Cela a permis d'économiser près de 5 millions d'euros en deux ans."

Prescrire des molécules plutôt que des marques

La tendance devrait se poursuivre les prochaines années. "Aujourd'hui, poursuit le directeur, les médecins prescrivent de moins en moins de marques de médicaments, et de plus en plus de DCI, c'est à dire de molécules. Cela permet aux pharmaciens de délivrer des génériques... Et cela permet aux patients d'acheter les traitements y compris à l'étranger."

La campagne de promotion des médicaments génériques se poursuit, notamment dans la presse, à la télévision et en radio.