Émissions Toutes les émissions

L'invité de France Bleu Vaucluse matin

Du lundi au vendredi à 7h50

5min

Ghislaine Dejean, co-présidente du Planning Familial de Vaucluse

Par le vendredi 9 septembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
La campagne contre le sexisme est lancée
La campagne contre le sexisme est lancée © Maxppp - .

Le Planning Familial de Vaucluse relaie sur le terrain la campagne anti-sexisme initié par le gouvernement. Il s'agit d'une campagne de sensibilisation, axée autour  d'un slogan : "Sexisme, pas mon genre!"

Des badges sont édités, ils sont déjà arborés par des personnalités comme l'actrice Julie Gayet, le comédien Clovis Cornillac ou le chercheur Axel Khan. Vous pouvez vous les procurer sur le site du Ministère des Familles, de l'Enfance et des Droits des Femmes.

"C'est une excellente initiative, souligne Ghislaine Dejean, la co-présidente du Planning Familial de Vaucluse. Le sexisme de tous les jours a été banalisé. Même les femmes le disent : on a laissé faire, on le prend avec le sourire alors qu'on devrait réagir... C'est là tout l'intérêt de cette campagne : engager une bataille culturelle contre ce sexisme quotidien."

Il faut dire : là maintenant tu arrêtes !

Chaque citoyen (homme et femme) est invité à se pencher sur son propre comportement, pour faire enfin bouger les choses. "C'est la question du rapport à l'autre qui est posée ici, analyse Ghislaine Dejean. Dans les associations comme le Planning, on constate le sexisme au quotidien. Quand on intervient en milieu scolaire, par exemple, on voit à quel point la place de la femme est dévalorisée, même parmi les jeunes."

Pour Ghislaine Dejean, les femmes doivent réagir, et ne pas hésiter à répondre. "Il faut dire dire stop ! Il faut dire : là, maintenant, tu arrêtes."