Émissions Toutes les émissions

Invité de France Bleu Vaucluse Matin

Du lundi au vendredi à 7h50

7min

Jean-Pierre Staebler, directeur du CHS de Montfavet

Par le mercredi 23 mars 2016
Podcasts : iTunes RSS
CHS de Montfavet
CHS de Montfavet © Maxppp - Maxppp

Nous sommes en pleine semaine de la santé mentale : c''est l'occasion de mieux connaître les maladies mentales et d'arrêter de stigmatiser les patients.

On estime qu'un Français sur cinq est - ou sera - touché par des troubles psychiques. Le terme regroupe un éventail très large : du "simple stress" à la dépression sévère, en passant par l'anxiété, les troubles alimentaires, les addictions, la bipolarité ou encore la schizophrénie... Ces pathologies peuvent toucher tout le monde, à tout moment, quelque soit l'âge, le sexe ou le milieu social.

Les troubles psychiques, première cause d'invalidité

"Il ne faut négliger aucun symptôme, explique Jean-Pierre Staebler, le directeur du Centre Hospitalier Spécialisé de Montfavet. Nos équipes sont capables d'agir très vite. Nous avons un rayon d'intervention qui couvre tout le Vaucluse et le nord des Bouches du Rhône. Nous traitons chaque année vingt-cinq mille personnes, c'est 10% de la population du territoire. Nous intervenons aussi après les accidents ou les catastrophes... Nos cellules d'aide psychologiques sont notamment intervenues après le crash de l'avion de la Germanwings et après les attentats de Paris."

Les troubles psychiques représentent la première cause d'invalidité et d'arrêts longue durée. Ils coûtent chaque année à l’État près de cent-dix milliards d'euros.