Émissions Toutes les émissions

Invité de France Bleu Vaucluse Matin

Du lundi au vendredi à 7h50

Michel Chapoutier, président d'InterRhône

Par le vendredi 1 avril 2016
Podcasts : iTunes RSS
InterRhône
InterRhône © Radio France - Daniel Morin

"Attention, il n'y en aura pas pour tout le monde !" Michel Chapoutier, le président d'InterRhône, ne cache pas sa satisfaction, devant la qualité du millésime 2015 des vins de la Vallée du Rhône. "C'est une année exceptionnelle, dit-il. Je n'avais pas vu une telle qualité depuis 1990. Bon, la quantité est en recul de 3,6% par rapport à l'année d'avant, mais cela n'a aucune importance." Trois millions trente sept mille hectolitres ont été produits cette année, cela représente trois cent quatre-vingt trois millions de bouteilles.

Ce qui explique ce très bon cru ? La météo bien sûr - très clémente pour la vigne et le raisin - mais pas que... "Il y a aussi, derrière, l'extraordinaire travail des vignerons, souligne Michel Chapoutier. Une qualité pareille ne s'obtient pas sans travail."

Miser sur la montée de gamme

Pour continuer à se développer, les AOC Côtes du Rhône et Vallée du Rhône misent sur la montée de gamme. "Les AOC ne sont pas fait pour produire du vin à deux euros", lance le président d'InterRhône. Côté ventes : un tiers de la commercialisation s'effectue aujourd'hui à l'exportation : États-Unis, Royaume Uni et Belgique dans le trio de tête.

L'avenir de l’appellation passe aussi par une meilleure connaissance du foncier viticole - c'est à dire des terres dédiées à la viticulture dans toute l'aire d’appellation et qu'on ne connait pas très bien aujourd'hui. Aujourd'hui cinquante-cinq mille hectares sont plantés, sur un potentiel de cent vingt mille hectares : c'est donc un recensement de fourmi que lance InterRhône, un travail qui devrait durer deux ou trois ans.