L'invité de l'actu

Du lundi au vendredi à 7h46

Photo de sous-marin
Photo de sous-marin - Ewan Le Bourdais

Un nouveau livre de photos de sous-marins

Diffusion du mardi 17 septembre 2019 Durée : 5min

Ewan Lebourdais, photographe maritime publie le livre "S.U.B",  Il s'agit d'une une compilation de ses plus beaux clichés de sous-marins français réalisés depuis 2012 : Des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE), des sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) photographiés à Brest, Cherbourg et Toulon, sont présentés sous des angles inédits.  

Photos totalement interdites

Ewan Lebourdais est un photographe amateur dont la passion est née d'une "rencontre en 2012 à Ouessant avec un sous-marin. Ca attire l'oeil, et celui du photographe encore plus". Au début, il s'est exercé sans trop se poser de questions : "Au départ, je ne pensais pas à mal en prenant des photos de sous-marins. Mais quand on creuse, on s'aperçoit que _c'est totalement interdit_."

La situation a évolué : "La démarche a été mieux comprise. J'ai pu rencontrer la famille des sous-mariniers qui sont des gens formidables et de fil en aiguille, chacun a voulu faire davantage de photos.".

Une passion dévorante

Gestionnaire de patrimoine, Ewan Lebourdais monte sur un semi-rigide, télé-objectif à la main, pour saisir les plus belles images de ces monstres des mers : "Dans la vie, je ne suis pas photographe, c'est une passion dévorante qui prend un tiers de mon temps."

Alors devenir professionnel ? On peut se poser la question alors que le livre S.U.B est préfacé par la ministre des Armées, Florence Parly. "Je ne suis pas pressenti pour rejoindre les peintres et photographes de la Marine. Je vais concourir au salon de la Marine. Je vais envoyer un dossier à la fin de cette semaine mais ce n'est pas sûr que ça marche. Mais rejoindre le corps des peintres et photographes de la Marine serait un vrai rêve." Le titre de peintre ou photographe officiel de la Marine est accordé par le ministre de la Défense.

"Je travaille au grand angle et au téléobjectif"

Alors comment rendre un sous-marin beau, dans des conditions météo pas forcément exceptionnelles ? "Je travaille au grand angle et au téléobjectif, pour mettre le sous-marin dans son contexte, avec la houle, les éléments terrestres. Il y a un travail de photos composé de plusieurs atouts : du bon matériel, la composition, l'idée, l'originalité, le contexte et la post-production (le recadrage, les caches) comme on le faisait à l'argentique. La chambre est juste devenue numérique."

Le livre est vendu au profit des orphelins et des blessés de guerre de la marine, l'ADOSM - Entraide Marine, ainsi que pour la SNSM. Le prix est de 39€ TTC pour cet ouvrage "S.U.B" de 114 pages. 1.200 exemplaires sont tirés, dont 300 numérotés.