Toutes les émissions

L'invité de l'actu

Du lundi au vendredi à 7H45.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Jean Luc Fléma

François Baudoin, Président en Bretagne de la Fédération Nationale des Transporteurs Routiers (FNTR)

Le 1er ministre a officialisé hier l'abaissement de la vitesse sur les routes secondaires de 90 à 80 kmh. Les transporteurs routiers aimeraient bien savoir si eux aussi, vont être soumis à une réduction de la vitesse.

Le gouvernement a donc décidé d'abaisser de de 90 à 80 km/h la limitation de vitesse sur les routes secondaires à double sens   Une décision contestée mais jugée indispensable pour endiguer la hausse de la mortalité routière.  Le plan annoncé hier sanctionne aussi plus durement l'usage du téléphone au volant tenu en main qui, avec une autre infraction, conduira immédiatement à un retrait de permis.

Le dispositif prévoit également d'étendre l'utilisation d'éthylotests antidémarrage (EAD), qui seront désormais obligatoires pour les récidivistes de conduite en état alcoolique.

Les transporteurs routiers aimeraient bien savoir si eux aussi, vont être soumis à cette diminution de la vitesse maxi alors que les camions sont déjà soumis à des limitations de vitesse.