Société

L'invité de l'actu

Du lundi au vendredi à 7h46

Alcool et grossesse
Alcool et grossesse © Maxppp - Josselin CLAIR

Boire un verre d'alcool pendant la grossesse, c'est grave ou pas ?

Diffusion du lundi 9 septembre 2019 Durée : 5min

Nous sommes le 9/09 :  9 comme le nombre de mois que dure une grossesse.  C'est cette date symbolique qui a été choisie pour lancé le Safthon, opération de lutte contre le syndrome d'alcoolisation fœtale.

Idées reçues et vraies explications avec Hervé Gouédard, pédiatre et ambassadeur du Safthon.

Il y a encore des femmes qui boivent pendant la grossesse ?

Oui, il y a encore des femmes qui boivent pendant la grossesse. Il y a une minorité qui a une addiction et notre action vise surtout à informer celles qui boivent une verre par ci, par là.

Parfois on entend, un seul verre, ce n'est pas grave. D'autres fois, attention, les problèmes commencent dès le premier verre. Qu'est ce qui est vrai ?

Toutes les petites doses d'alcool donnent un risque et notamment pour le développement du cerveau. On ne sait pas actuellement quel est le seuil minimal au dessus duquel on prend des risques pour l'enfant. Donc la solution de sagesse est de ne pas boire d'alcool pendant la période de grossesse. En médecine et en biologie, on est pas égaux devant le risque.

Que peut-on dire aux femmes qui ont bu quelques verres sans savoir qu'elles sont enceintes ?

Le fait d'avoir bu un petit peu pendant les premières semaines de grossesse ne veut pas dire qu'il y aura forcément une atteinte. Le risque c'est la répétition de la prise d'alcool. Ce qui nous inquiète c'est l'ingestion massive et répétée d'alcool chez les jeunes. Le cas échéant, en cas de grossesse, il faut en parler absolument à son médecin pour un suivi renforcé.

Y a-t-il plus de femmes qui boivent en Bretagne ?

On n'a pas de chiffres aussi serrés en France que dans d'autres pays pour avoir des comparatifs régionaux mais les études les plus précises montrent qu'entre 21 et 42% des femmes enceintes continuent à boire pendant leur grossesse.

Quels sont les vrais risques pour l'enfant ?

L'alcool est le toxique le plus puissant qu'il existe pour le développement des cellules du cerveau, pour les neurones. Si on ne boit pas, on n'altère pas le cerveau.

Le programme du Safthon

Au centre hospitalier de Brest, à 14h30 conférence débat en présence de SAF France, Alcool assistance, Vivre avec le SAF, des services de la Protection Maternelle et Infantile du Conseil départemental du Finistère, de la Maison Départementale des Personnes Handicapées du Finistère, de service de pédiatrie du centre hospitalier de Brest, du Centre d'action médico-sociale précoce des Papillons Blancs du Finistère, et de 9 heures à 17 heures stand d'information et exposition dans le hall du bâtiment

Au centre hospitalier de Morlaix, de 9 heures à 17 heures stand d'information avec présentation de cocktails sans alcool

Au centre hospitalier de Quimper, de 9 heures à 16 heures stand d'information avec rencontre des professionnels de santé sur les risques de la prise d'alcool pendant la grossesse;

Au Centre d'action médico-sociale précoce de Brest, de 9 heures à 16 heures : journée de sensibilisation et d'information des professionnels et des familles.