Toutes les émissions

L'invité de l'actu

Du lundi au vendredi à 7H45.

Christian Berthou, doyen de la fac de médecine de Brest, n'appliquera pas la hausse du numerus clausus
Christian Berthou, doyen de la fac de médecine de Brest, n'appliquera pas la hausse du numerus clausus © Maxppp -

Pr Christian Berthou, doyen de la faculté de médecine de Brest

Diffusion du mardi 29 novembre 2016 Durée : 4min

Pour lutter contre les déserts médicaux, le gouvernement a décidé d'augmenter le nombre d'étudiants en médecine. Le numerus clausus va augmenter de 11% d'ici la fin de l'année. 22 facs de médecines sont concernées. La fac de Brest, elle, a refusé le dispositif, car il manque des enseignants, explique Christian Berthou : "Je ne voudrais pas que cette augmentation du numerus clausus se fasse au détriment de la qualité de la formation médicale".