Toutes les émissions

L'invité de l'actu

Du lundi au vendredi à 7H45.

Radar tagu
Radar tagu © Radio France - Jean-François Fernandez

La destruction et la dégradation de radars auraient fait 60 morts de plus fin 2018 selon la Sécurité routière

Diffusion du lundi 11 mars 2019 Durée : 4min

Combien de radars vandalisés en Bretagne ? Des dizaines, mais officiellement les préfectures ne donnent ni chiffres ni planning de réparations. Un seul chiffre, 500 millions de manque a gagner au niveau national. Mais plusieurs radars ont été remis en état. 

Selon les chiffres officiels, les radars mis hors-service, plus de 60 % en France, auraient généré 30 % d'excès de vitesse en plus.

C'est tragique, réagit Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité Routière : "En novembre et en décembre, on estime que  La destruction et la dégradation des radars entraîne une reprise de la vitesse. Les chiffres ont été mauvais en janvier, en février, je ne les vois pas bien. C'est un peu comme si on cassait l'aiguille qui apporte le médicament sous prétexte qu'elle pique!"

Emmanuel Barbe admet s'être déjà fait flasher, il croit en les vertus pédagogiques des radars. "On se rend compte que quand on a été flashé, on va faire attention, on va rouler moins vite. Ceux qui dégradent et détruisent des radars ont une responsabilité de sang sur les mains. Ca affaiblit la sécurité de tous."