Toutes les émissions

L'invité de l'actu

Du lundi au vendredi à 7H45.

Vedette de sauvetage de la Société Nationale de Sauvetage en Mer
Vedette de sauvetage de la Société Nationale de Sauvetage en Mer © Radio France - Aurélie Lagain

Le député breton Eric Bothorel, a été bénévole pendant quatre ans à la SNSM

Diffusion du jeudi 13 juin 2019 Durée : 4min

La parole ce jeudi matin à Eric Bothorel, député LREM de la circonscription de Lannion, et bénévole pendant quatre ans à la SNSM, alors qu'un hommage national est rendu aux trois sauveteurs morts en intervention vendredi. 

A 11h30, la SNSM invite tous les marins à faire sonner leurs cornes de brumes pour rendre hommage à ces sauveteurs.

"Les gens n'attendent pas forcément des médailles" - Eric Bothorel

La légion d'honneur va être remise finalement aux sept sauveteurs qui intervenaient : Les trois qui ont péri et les quatre rescapés. "C'est bien", réagit Eric Bothorel, "mais dans cette communauté les gens n'attendent pas forcément des médailles. Ce sont des gens extrêmement humbles. Mais c'est bien quand même car ça donne un éclairage supplémentaire sur une organisation qui n'est pas toujours très bien connue. Comme le côté bénévolat. C'est aussi la dessus que reposent le sauvetage et la solidarité en mer."

La SNSM est un petit monde : "J'ai eu la chance de côtoyer des gens avec qui je partirai au bout du monde les yeux fermés. Mais ils disent peu ce qu’ils font. Vous le savez, le monde des marins est un monde taiseux vous savez."

"L'Etat a doublé son aide" - Eric Bothorel

Taxer les plaisanciers, une bonne idée ? "On vient de vivre une séquence qui montre que l'accumulation des taxes n'est pas forcément bien perçue. Je ne suis pas sûr que ce soit la bonne démarche. Gardons-nous du vieux réflexe de la taxe car parfois les plaisanciers ont peu de moyens."

La SNSM fonctionne à 80% grâce aux dons: "L'Etat a doublé son aide en 2018", rappelle le député costarmoricain. "C'est sans doute là-dessus qu'il faudra travailler. La flotte des semi rigides de la SNSM doit être renouvelée et le conseil régional a un rôle à jouer."