Toutes les émissions

L'invité de l'actu

Du lundi au vendredi à 7H45.

Jean Jouzel  : climatologue et glaciologue français
Jean Jouzel : climatologue et glaciologue français © Radio France - Sébastien Baer

L'invité du jour : le climatologue breton Jean Jouzel

Diffusion du vendredi 15 mars 2019 Durée : 4min

Les jeunes se mobilisent pour le climat ce vendredi. C'est la grève mondiale pour le climat, pour tenter de pousser les gouvernements à agir pour l'environnement. On en parle avec le climatologue Jean Jouzel.

Une journée de grève mondiale de la jeunesse, le mode d'action est inédit, car l'enjeu est de taille. À l'appel de la Suédoise Greta Thunberg, lycéens et étudiants du monde entier sont appelés à descendre dans la rue. Objectif : pousser les gouvernements à agir en faveur de la planète. 

Pour le climatologue breton Jean Jouzel, prix Nobel de la paix en tant qu'ancien coprésident du GIEC, le groupement d'experts pour le climat, c'est important que les jeunes se saisissent du problème, car c'est eux qui seront les premiers concernés par les effets du réchauffement de la planète. "Le problème du réchauffement climatique c'est ce qui se passera après 2050 si on ne fait rien pour diminuer nos émissions de gaz à effet de serre rapidement pour stabiliser le réchauffement.  Et puis ce sont aussi ces jeunes d'aujourd'hui qui seront aux manettes dans les prochaines décennies pour conduire cette lutte contre le réchauffement climatique." 

Pas question pour autant pour les générations moins jeunes de se décharger du problème, explique le climatologue. Car dans l'idéal, il faudrait limiter le réchauffement climatique à 0,5 degrés d'ici la fin du siècle. Mais pour ça il faudrait réduire de 50% les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030, un objectif qui semble difficilement atteignable. "Mais il faut vraiment agir, l'action est possible" ajoute Jean Jouzel.