Toutes les émissions

L'invité de l'actu

Du lundi au vendredi à 7H45.

Les "Gadiens" avaient bloqué le site
Les "Gadiens" avaient bloqué le site © Maxppp -

Cinq ans après l'annonce de la fermeture de Gad, les "Illettrées" on perdu plus qu'un emploi, "une deuxième famille"

Diffusion du jeudi 11 octobre 2018 Durée : 5min

_"Ils s'appellent entre eux les Gadiens, l_es Gadiennes", explique Philippe Guillou, le réalisateur du film documentaire "Les Illettrées", présenté ce jeudi à Landivisiau, cinq ans jour pour jour après l'annonce de la fermeture de l'abattoir Gad à Lampaul Guimillau. "Ils parlent toujours de leur deuxième famille."

Le film se nomme ainsi, en référence à la phrase malencontreuse d'Emmanuel Macron, alors ministre de l'économie, et qui avait parlé des "femmes illettrées" de Gad avant de présenter ses excuses.  1200 personnes avaient perdu leur emploi dont 889  licenciées à Lampaul Guimillau.

Le film est à voir ce jeudi  à 20H30 au Studio à Landivisiau, puis le 17 à Carhaix, le 18 à Brest, le 19 à Etel, le 23 à Morlaix.