Toutes les émissions

L'invité de l'actu

Du lundi au vendredi à 7H45.

Laurent Dognin, êvèque de Quimper et Léon
Laurent Dognin, êvèque de Quimper et Léon © Radio France - Aurélie Lagain

Noël, les églises se remplissent et des Gilets jaunes qui cherchent à espérer

Diffusion du lundi 24 décembre 2018 Durée : 4min

Avec Pâques, Noël est l'une des plus grandes fêtes de l'Eglise. 

Avec sa multitude de messes en soirée, les églises se remplissent de personnes de tout âge. "Les messes de minuit se terminent pour quelques unes au-delà de minuit, mais les gens ont changé leurs pratiques et viennent plutôt en fin d'après-midi. Les enfants à minuit sont en moins bonne forme", rappelle Laurent Dognin, évêque de Quimper et Léon.

Des églises pleines le 24 au soir, mais beaucoup moins le dimanche suivant. "Je suis content de voir ce qui viennent à l'église. _Ceux qui viennent à la messe sont motivés_, avant c'était un peu tout le monde, c'était la tradition. Aujourd'hui, ce sont ceux qui ont des convictions."

L'évêque estime que "la révolte des Gilets jaunes est quelque chose de plus profond, un manque d'espérance, l'angoisse de l'avenir, des fins de mois mais aussi du réchauffement climatique". 

L'Eglise veut aussi organiser des temps de partage dans les paroisses, ouverts à tous. "On a prévu de faire des rencontres, après Noël, des groupes de partages sur le fond, pas pour faire ressortir des revendications. Quelle est l'espérance qu'on a envie de transmettre à nos enfants ? Quel est le bien commun qu'on a envie de construire ?"