L'invité de l'actu

Du lundi au vendredi à 7h46

Olivier Le Nezet lors d'une réunion à Lorient avec Nathalie Loiseau et Pierre Karleskind à Lorient
Olivier Le Nezet lors d'une réunion à Lorient avec Nathalie Loiseau et Pierre Karleskind à Lorient © Maxppp - Maxppp

Le président du comité régional des pêches Olivier le Nezet dénonce l'attitude de Sea Shepherd

Diffusion du lundi 27 janvier 2020 Durée : 5min

Les pêcheurs sont la cible de vives critiques de l'ONG Sea Shepherd qui multiplie les vidéos pour dénoncer certaines pratiques. Le président du comité régional des pêches leur répond.

Peut-on parler de pêche-bashing après les multiples vidéos et articles de Sea Shepherd ? L'association de défense des océans a publié ces derniers jours des vidéos où l'on voit des pêcheurs dépecer des dauphins ou s'en prendre à des militants en mer.

Olivier le Nezet dénonce lui des images manipulées : "C'est du montage, ce n'est pas un navire français, ce sont des marins étrangers". Le président du comité régional des pêches s'indigent sur les pratiques de l'ONG : "En terme de navigation, des zodiacs viennent la nuit autour de navire en action de pêche, ils sont cagoulés, ils viennent nous filmer pendant plusieurs heures. Cela s'apparente à du harcèlement. Imaginez à terre un magasin qui verrait la nuit arriver des personnes cagoulés, avec une voiture non identifiée".

Olivier Le Nezet prévient, les professionnels du secteur sont en colère : "Ils font en sorte depuis des années de limiter les captures de cétacés avec notamment un système acoustique". Et se montre sceptique sur la proposition de l'association d'installer des caméras sur les bateaux : "Au-delà des caméras, il ne faut pas victimiser les professionnels".