L'invité de l'actu

Du lundi au vendredi à 7h46

Ludovic Jolivet, maire de Quimper
Ludovic Jolivet, maire de Quimper © Radio France - Aurélie Lagain

Spécial référendum des Halles de Quimper - Le OUI du maire

Diffusion du mercredi 27 février 2019 Durée : 4min

Pour Ludovic Jolivet, maire de Quimper, c'est clair : Il faut raser les halles actuelles en centre-ville pour en reconstruire d'autres. Par rapport à une rénovation, il affirme que le surcoût ne sera que de 300.000 euros et deux mois supplémentaires de chantier (18 au lieu de 16). 

Les Quimpérois sont invités à dire oui ou non à ce projet lors du référendum organisé par la mairie, ce dimanche 3 mars.

"Avec du neuf nous avons la possibilité d'ouvrir les halles sur l'extérieur, en permettant aux commerçants d'avoir des terrasses. Les halles actuelles sont une masse architecturale qui a mal vieilli. Il n'y a pas de laboratoires, de toilettes, de climatisation...", rappelle le maire. "La verrière zénithale se dégrade très performant. Il faudra injecter de la résine dans le lamellé-collé,  les soubassements sont inquiétants, nous n'avons pas retrouvé les plans de recollement, les plans définitifs des halles. C'est un chantier extrêmement complexe en rénovation".

Ludovic Jolivet évoque les retards concernant le Chapeau rouge. "Si on prend le risque d'avoir de la rénovation, qui dure plus longtemps que prévu, nous mettrions dans l'embarras les commerçants."

 Il assure qu'en cas de oui, le projet sera immédiatement lancé. En cas de non, la rénovation interviendra à l'horizon 2022-2023.