Replay du lundi 30 novembre 2015

COP 21: pour Sandrine Bélier, "il faut arriver à un accord, c'est important pour l'humanité"

- Mis à jour le

Alors que les négociations ont commencé à Paris sur le réchauffement climatique ce dimanche, Sandrine Bélier, tête de liste Europe Ecologie les Verts dans la région ACAL explique dans quelle mesure les régions doivent s'impliquer dans ce dossier.

Sandrine Bélier, tête de liste EELV dans la région ACAL.
Sandrine Bélier, tête de liste EELV dans la région ACAL. © Maxppp

"C'est d'abord sur les territoires qu'on peut changer les choses." Sandrine Bélier, tête de liste Europe Ecologie les Verts aux élections régionales dans la région Acal espère que la COP 21, qui commence à Paris ce lundi, permettra d'aboutir à un accord sur le réchauffement climatique. Mais elle estime que les choses doivent aussi changer à l'échelle de la région.

Pour un grand plan d'investissement afin d'isoler les bâtiments individuels et collectifs

"Les régions ont deux compétences intéressantes en la matière, l'économie, mais aussi l'énergie", souligne Sandrine Bélier. "La région peut décider d'économiser l'énergie dans les lycées ou les bâtiments publics, de prendre des mesures en faveur des transports. En Acal, il faudrait un grand plan d'investissement pour isoler les bâtiments individuels et collectifs."

Quant au financement de ces mesures, l'écologiste précise qu'il faut faire des choix, et souligne que "les dépenses d'énergie sont le deuxième poste de dépenses dans les lycées."

Sur les élections régionales, lire aussi : le portrait chinois de Sandrine Bélier

Sur les négociations climat, voir : VIDEO : c'est quoi la COP 21 ?

Mots clés: