Replay du mercredi 7 avril 2021

Les centres de vaccination actuels en Alsace "sont capables de monter en charge"

- Mis à jour le

Adeline Jenner, déléguée territoriale de l'Agence régionale dans le Bas-Rhin, est l'invitée de France Bleu Alsace mercredi 7 avril. Réécoutez son interview.

Vaccination aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg
Vaccination aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg © Maxppp - Jean-Marc LOOS

Un vaccinodrome devrait ouvrir à Strasbourg, mais pas avant le mois de juin. Comment expliquer ce choix, alors que moins de 13% de la population du Bas-Rhin a reçu une première dose à ce jour, contre 17% des Mosellans ? "Nous avons un nombre très satisfaisant de centres de vaccination dans le département, explique Adeline Jenner, déléguée territoriale de l'ARS dans le Bas-Rhin, et ils sont capables de monter en charge pour absorber l'augmentation des livraisons en avril et en mai."

Alors que le Bas-Rhin a reçu 10.000 doses du vaccin Pfizer en mars, le département en recevra 25.000 en avril et en mai, "une augmentation très réelle" et "confirmée". Ces doses seront également utilisées pour aller vers les populations les plus fragiles qui ne sont pas forcément en mesure de se déplacer ou ne font pas la démarche pour se faire vacciner. 

Adeline Jenner reconnaît encore "des aléas de production et de livraison" pour le vaccin AstraZeneca, ce qui pénalise les médecins libéraux et les pharmaciens. Elle précise que certains généralistes ont la possibilité de s'approvisionner ponctuellement en vaccin Pfizer via les centres de vaccination, pour couvrir les patients qu'ils ont identifiés comme fragiles.

Mots clés: