Replay du vendredi 30 avril 2021

Franck Sander, le président de la FDSEA du Bas-Rhin, résume les inquiétudes des agriculteurs

- Mis à jour le

Les agriculteurs manifestent ce vendredi. Plus de 1500 tracteurs sont attendus devant le Parlement européen à Strasbourg, pour peser sur les négociations de la future PAC, la politique agricole commune, qui entrera en vigueur en 2023.

La manifestation des agriculteurs à Strasbourg le 30 avril.
La manifestation des agriculteurs à Strasbourg le 30 avril. © Radio France - Julien Penot

Environ 1500 tracteurs venus de toute l'Alsace et même d'autres départements de la région convergent ce vendredi matin vers Strasbourg. Ils sont partis dès 6h30 pour certains d'entre eux du Haut-Rhin.

D'autres prennent la route en ce moment via 14 points de ralliement en Alsace. Destination finale : le Parlement européen de Strasbourg. Les agriculteurs se mobilisent pour peser sur les arbitrages européens avant la mise en place de la nouvelle PAC, la politique agricole commune, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2023.

Une PAC qui se veut plus verte avec l'élargissement des "éco-régimes", ces aides versées aux agriculteurs qui respecteront des normes environnementales plus strictes. Ces éco régimes pourraient représenter jusqu'à 30% des aides directes disponibles.

Franck Sander président de la FDSEA du Bas-Rhin était donc l'invité de France Bleu Alsace pour revenir sur les craintes des agriculteurs. 

"Nous voulons une PAC qui protège ses agriculteurs, comme toutes les grandes puissances mondiales. Aujourd'hui, ce n'est pas le cas. On attend de l'Europe qu'elle apporte du revenu à ses agriculteurs pour qu'elle apporte du revenu, ce n'est pas le cas'" explique le président de la FDSEA du Bas-Rhin.

"Il faut reconnaître les efforts qui ont été faits ces dernières années, dont la baisse des engrais, la baisse des intrants. On ne peut pas mettre l'agriculture sur un marché ultra libéralisé, et d'un autre côté nous imposer un modèle ultra vert, avec des coûts supérieurs" explique notamment Franck Sander.