Replay du jeudi 25 mars 2021

Coronavirus : à Mulhouse, le président de la Fédération hospitalière s'inquiète d'un troisième rebond

- Mis à jour le

Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France, est l'invité de France Bleu Alsace jeudi 25 mars, à l'occasion de sa visite à Mulhouse. Réécoutez son interview.

Service de réanimation à l'hôpital de Mulhouse, ici en novembre 2020
Service de réanimation à l'hôpital de Mulhouse, ici en novembre 2020 © Maxppp - Darek SZUSTER

Il y a un an, le 25 mars 2020, Emmanuel Macron était à Mulhouse, pour saluer le courage des soignants submergés par la première vague de Covid-19, et visiter l'élément militaire de réanimation, ces tentes installées par l'armée sur le parking l'hôpital du Moenschberg. Un an plus tard, le président de la Fédération hospitalière de France, Frédéric Valletoux, est sur place à son tour.

"Il y a de l'émotion, et cette volonté de marquer la reconnaissance à l'égard des soignants", commente Frédéric Valletoux. Mais il préfère se projeter et alerte sur les ravages potentiels d'"un troisième rebond de l'épidémie" dans les hôpitaux :

Je suis assez inquiet, la période actuelle ne ressemble en rien aux pics précédents

Frédéric Valletoux souligne que les transferts de patients sont aujourd'hui bien plus compliqués qu'il y a un an. Le président de la Fédération hospitalière appelle à "ne pas hésiter à prendre des mesures plus fortes", à "ne pas faire dans la demi-mesure" et opter pour un confinement strict, et même une fermeture des écoles si nécessaire : 

Il en va de la capacité des hôpitaux à faire face

Mots clés: