Replay du vendredi 23 avril 2021

Des enseignants alsaciens inquiets avant la reprise en présentiel dans les écoles

- Mis à jour le

Ghislaine Umhauer, co-secrétaire du syndicat enseignant SNUIPP-FSU dans le Haut-Rhin, est l'invitée de France Bleu Alsace vendredi 23 avril. Réécoutez son interview.

Élèves masquésà l'école, photo d'illustration
Élèves masquésà l'école, photo d'illustration © Maxppp - Alexis Sciard

"Les dégâts causés par la fermeture prolongée des écoles sont catastrophiques." Les mots sont ceux du Premier ministre Jean Castex, afin de justifier la reprise en présentiel pour les écoliers de maternelle et de primaire lundi 26 avril. Le gouvernement annonce des fermetures de classe automatiques dès le premier cas de Covid.

Cette mesure "est une première avancée", mais elle reste insuffisante aux yeux de Ghislaine Umhauer, enseignante en primaire à Mulhouse, et secrétaire du syndicat SNUIPP-FSU dans le Haut-Rhin. Elle demande la vaccination pour tous les enseignants.

"Le ministre Jean-Michel Blanquer nous a envoyé une lettre hier soir en expliquant que, si jamais, nous pourrions faire classe dehors", révèle Ghislaine Umhauer : "Mais ce n'est pas possible dans toutes les écoles. Une école mulhousienne où il y a une vingtaine de classes, se retrouver tous dans la cour de récréation, ce n'est pas possible".

Le gouvernement mettra à disposition des auto-tests Covid pour les enseignants, et promet des tests salivaires supplémentaires. "Moi j'attends de voir le jour où on les aura", conclut Ghislaine Umhauer.

Mots clés: