Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 7h40

Recrutements à la police: "ça reste un métier très dur" selon Michel Corriaux

Cérémonie d'investiture de nouveaux gardiens de la paix à Paris.

30.000 demandes ont été déposées auprès du ministère de l'intérieur au niveau national pour des métiers dans la police. Mais certains cherchent à s'engager avec beaucoup d'illusions explique Michel Corriaux, secrétaire départemental d'Alliance police nationale dans le Haut-Rhin.

C'était le 16 novembre dernier, juste après les attentats de Paris: François Hollande annonçait le recrutement exceptionnel de 5.000 policiers et gendarmes en 2016. La police nationale s'apprête à embaucher plus de 4.000 adjoints de sécurité et 2.000 gardiens de la paix supplémentaires.

30.000 candidatures dans la police

Les candidats bien plus nombreux que d'habitude, trois fois plus nombreux, même, que lors des campagnes de recrutement habituelles. Pour l'ensemble des métiers de la police, le ministère de l'Intérieur aurait reçu déjà plus de 30.000 candidatures, dont un tiers déposé par des femmes.

Mais Michel Corriaux, du syndicat Alliance police nationale tient à rappeler certaines réalités. "Ce métier est un véritable sacerdoce. C'est un sacrifice familial. Il y a beaucoup de travail. Être policier, ce n'est pas juste courir derrière les voleurs."

Partager sur :