L'invité de la rédaction de 7h45

Du lundi au vendredi à 7h45

Une carte d'électeur dans un bureau de vote de Wolfisheim (Haut-Rhin),
Une carte d'électeur dans un bureau de vote de Wolfisheim (Haut-Rhin), © Maxppp -

Municipales : la République en marche bouscule la donne en Alsace

Diffusion du vendredi 25 octobre 2019 Durée : 4min

Philippe Breton, politologue, chercheur à l'Observatoire de la vie politique en Alsace (Ovipal), est l'invité de France Bleu Alsace.

À moins de cinq mois des élections municipales, les grandes manœuvres politiques ont commencé en Alsace. "La République en marche a tout bousculé, analyse Philippe Breton, politologue, chercheur à l'Observatoire de la vie politique en Alsace (Ovipal). C'est un changement d'époque, rien ne sera plus comme avant". Le parti présidentiel a réussi à investir des candidats à Strasbourg, Mulhouse et Colmar. "Dans les petites communes aussi, les électeurs sont sensibles aux enjeux nationaux", précise Philippe Breton.

Le Rassemblement national vient de perdre son candidat à Strasbourg, rattrapé par son passé néo-nazi. Principale force politique en Alsace, le parti de Marine Le Pen "n'arrive pas - paradoxalement - à trouver des candidats, que ce soit dans les petites communes, les villes moyennes, et même à Strasbourg", analyse encore Philippe Breton.