L'invité de la rédaction de 7h45

Du lundi au vendredi à 7h45

Le Général Marc Clerc, commandant du groupement de gendarmerie du Bas-Rhin.
Le Général Marc Clerc, commandant du groupement de gendarmerie du Bas-Rhin. © Radio France - Maud Czaja

Féminicide à Oberhoffen-sur-Moder: "un délai d'intervention moyen" selon le patron des gendarmes du Bas-Rhin

Diffusion du mercredi 13 novembre 2019 Durée : 4min

Le Général Marc Clerc, commandant du groupement de gendarmerie du Bas-Rhin.

C'est la première fois que les gendarmes prennent la parole depuis le drame d'Oberhoffen-sur-Moder. Le Général Marc Clerc commandant du groupement de gendarmerie du Bas-Rhin explique sur France Bleu Alsace que le délai d'intervention a été "moyen" . Une femme de 40 ans a été tuée dimanche soir de plusieurs coups de couteau par son mari. La fille de la victime a mis en cause les forces de l'ordre.

D'après nos informations, le premier appel au centre opérationnel de la gendarmerie a été passé à 23h08 par le conjoint de la fille, il a duré deux minutes. Un deuxième appel a été passé par le mari lui-même informant les gendarmes qu'il avait tué sa femme. C'est à ce moment à 23h19 que les gendarmes foncent sur place, soit bien une vingtaine de minutes après le premier appel.

La victime avait porté déjà plainte en octobre dernier à la gendarmerie. "Une intervenante sociale de la gendarmerie avait pris contact avec elle", explique le Général Marc Clerc.

Une enquête interne a été demandée par le directeur national de la gendarmerie.