Replay du mercredi 13 janvier 2021

"Les étudiants sont des prisonniers à domicile", dénonce le président de l'université de Strasbourg

- Mis à jour le

Sur France Bleu Alsace mercredi 13 janvier, Michel Deneken, président de l'université de Strasbourg, demande le retour au plus vite des étudiants en présentiel. Réécoutez son interview.

Michel Deneken, ici en 2018
Michel Deneken, ici en 2018 © Maxppp - Jean-Marc LOOS

Les étudiants font entendre leur détresse en ce mois de janvier. Un collectif mulhousien a même écrit à Emmanuel Macron : "En limitant l'accès des étudiants aux cours en présentiel, c'est tout une génération que vous sacrifiez", écrivent ces jeunes. Une détresse qu'entend le président de l'université de Strasbourg : "Les étudiants sont des prisonniers à domicile", dénonce Michel Deneken sur France Bleu Alsace mercredi.

"Il faut faire revenir les étudiants au plus vite", martèle Michel Deneken, alors que la reprise en présentiel, prévue en février, semble très incertaine. 

Ce n'est pas dans les universités que le virus s'attrape, on stigmatise les étudiants : ils sont l'avenir du pays et nous sommes en train de les sacrifier

Le président de l'université de Strasbourg souligne aussi que beaucoup d'étudiants décrochent, "même de bons étudiants", et s'inquiète également du ras-le-bol du personnel des universités. "C'est l'ensemble de la communauté universitaire qui va très mal", conclut Michel Deneken.