Replay du mardi 16 février 2021

La France insoumise veut supprimer le Concordat alsacien-mosellan

- Mis à jour le

Le député La France insoumise, Alexis Corbière, est l'invité de France Bleu Alsace mardi 16 février. Réécoutez son interview.

Alexis Corbière, ici en octobre 2020 à l'Assemblée nationale
Alexis Corbière, ici en octobre 2020 à l'Assemblée nationale © Maxppp - Thomas Padilla

Les députés concluront mardi après-midi par un vote solennel l'examen en première lecture du projet de loi sur le séparatisme, avant le départ du texte vers le Sénat. Vu d'Alsace, on retient cette n-ième attaque contre le Concordat, menée par notamment par des députés de La France insoumise. "À l'heure où on réexplique l'importance de la laïcité, il est très singulier qu'elle ne s'applique pas pleinement" dans le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et la Moselle, explique Alexis Corbière, invité de France Bleu Alsace.

"Quand on est Français, on doit tous bénéficier des mêmes lois. Il n'y a pas de particularisme ou d'histoire qui justifie que ce soit différent", souligne encore le député Alexis Corbière, qui ne remet toutefois pas en cause le droit local, qu'il voudrait même voir se généraliser. Il rappelle que le Concordat alsacien-mosellan coûte 60 millions d'euros par an, financés par l'ensemble des Français.

Les députés alsaciens montent au créneau pour défendre ce Concordat, héritage en Alsace-Moselle de la période napoléonienne.

Mots clés: