Replay du vendredi 11 septembre 2020

Covid-19 : les fermetures de classes, "on pouvait s'en douter" estime le président de la FCPE du Bas-Rhin

- Mis à jour le

Xavier Schneider, président de la FCPE du Bas-Rhin, est l'invité de France Bleu Alsace.

Ecoliers masqués (illustration)
Ecoliers masqués (illustration) © Maxppp - Jean-François Ottonello

"On pouvait s'en douter." Pour Xavier Schneider, président de la FCPE, la fédération des parents d'élèves du Bas-Rhin, remettre "un tel brassage de population" dans les écoles au retour des grandes vacances, "c'était des fermetures de classes assurées."  

Il estime qu'il aurait fallu s'inspirer du modèle italien, "engager de nouveaux enseignants, décaler les horaires d'entrée et de sortie, mettre une amplitude plus importante pour les heures de récréation." 

Le président de la FCPE du Bas-Rhin souligne aussi que la situation est "très compliquée" à gérer pour les parents lorsqu'une école ferme du jour au lendemain. Il qualifie le chômage partiel remis en place par le gouvernement de mesure "a minima" et réclame "une prise en charge pendant toute la période de quarantaine à 100%" pour les parents d'enfants en bas âge. 

Mots clés: