Replay du mercredi 20 janvier 2021

Précarité étudiante : "Il a fallu malheureusement une crise sanitaire pour une prise de conscience"

- Mis à jour le

Léa Santerre, présidente de l'Afges, association d'étudiants en Alsace, mercredi 20 janvier. Ecoutez son interview.

Distribution alimentaire pour les étudiants à Strasbourg, ici en mai 2020
Distribution alimentaire pour les étudiants à Strasbourg, ici en mai 2020 © Radio France - Lucile Guillotin

Selon un sondage Odoxa réalisé pour France Bleu, franceinfo et le Figaro, et dévoilé mercredi 20 janvier, 80% des 15-30 ans estiment avoir subi des préjudices importants liés à la crise sanitaire et ont peur de rencontrer des difficultés pour mener à bien leurs études. Parmi toutes les générations, huit Français sur dix estiment que c'est la jeunesse qui sera la plus pénalisée par les conséquences économiques de l'épidémie. 

À Strasbourg, l'une des images marquantes de cette crise sanitaire est celle des files d'attente d'étudiants pour les distributions alimentaires organisées par l'Afges. "La précarité étudiante est un phénomène que nous essayons de mettre en lumière depuis une dizaine d'années, souligne la présidente de l'association Léa Santerre. Il a fallu malheureusement une crise sanitaire pour une prise de conscience du grand public."