Replay du jeudi 27 mai 2021

Les transporteurs routiers alsaciens contre la taxation des poids lourd

- Mis à jour le

Michel Chalot, président pour l'Alsace et le Grand Est de la Fédération nationale des transports routiers, est l'invité de France Bleu Alsace jeudi 27 mai. Réécoutez son interview.

Des camions sur l'autoroute A35 entre Colmar et Mulhouse.
Des camions sur l'autoroute A35 entre Colmar et Mulhouse. © Maxppp - Thierry GACHON

Pour tenter de rééquilibrer le trafic frontalier avec l'Allemagne, l'Alsace va pouvoir taxer les poids lourd. Le gouvernement a adopté mercredi 26 janvier une ordonnance en ce sens, sept ans après l'abandon de l'écotaxe. Selon la Collectivité européenne d'Alsace (CEA), le dispositif ne verrait le jour au plus tôt qu'en 2023-2024. Les négociations avec les transporteurs routiers s'annoncent serrées.

"Je suis toujours contre cette écotaxe", déclare sur France Bleu Alsace Michel Chalot, président régional  de la Fédération nationale des transports routiers. Il souligne que 80% des camions ont pour origine et/ou destination l'Alsace : "C'est donc l'économie régionale qui paiera".

Michel Chalot a bien conscience que, règles européennes obligent, la Collectivité européenne d'Alsace ne pourra pas faire de différenciation entre les camions français et étrangers. Les transporteurs ont rendez-vous avec la CEA la semaine prochaine.

Mots clés: