Replay du mardi 16 juin 2020

Mobilisation des soignants : les politiques doivent "accepter que la santé a un coût"

- Mis à jour le

Yannick Gottwalles, chef du service des urgences de l'hôpital Pasteur de Colmar, est l'invité de France Bleu Alsace mardi 16 juin, jour de mobilisation des soignants.

Yannick Gottwalles, chef des urgences à l'hôpital Pasteur de Colmar, le 26 mars 2020
Yannick Gottwalles, chef des urgences à l'hôpital Pasteur de Colmar, le 26 mars 2020 © AFP - Sébastien Bozon

"La vague administrative est revenue aussi vite que la vague du Covid nous a submergés." Sur France Bleu Alsace, Yannick Gottwalles, chef des urgences à l'hôpital Pasteur de Colmar, s'inquiète de voir la pression budgétaire revenir en force. Le gouvernement a eu beau lancer un Ségur de la Santé fin mai, "on nous a bien démontré ces dernières années que, quelles que soient les conclusions de ce genre de concertations, la ligne directrice des politiques ne changent pas", explique le médecin. 

Les soignants manifestent mardi 16 juin à Strasbourg, Colmar, Mulhouse ou encore Rouffach. "Il faudrait que nos politiques et nos hautes administrations aient du courage. Il faudrait dire déjà que sur les 15-20 dernières années, on s'est trompé de ligne. Il faut admettre que la santé a un coût", ajoute Yannick Gottwalles. Il appelle à plus de moyens et davantage d'autonomie pour les hôpitaux.