Replay du mercredi 26 mai 2021

Des vaccins Moderna au compte-goutte chez les médecins alsaciens : "C'est très décevant"

- Mis à jour le

Patrick Vogt, médecin généraliste à Mulhouse, est l'invité de France Bleu Alsace mercredi 26 mai. Réécoutez son interview.

Le médecin Patrick Vogt à Mulhouse, ici en juillet 2020
Le médecin Patrick Vogt à Mulhouse, ici en juillet 2020 © Maxppp - Darek SZUSTER

Il avait lancé l'alerte au printemps 2020 face à la montée fulgurante de l'épidémie de Covid-19 en Alsace. Plus d'un an plus tard, le Dr Patrick Vogt est désabusé. Après l'AstraZeneca, le vaccin Moderna doit arriver dans les cabinets généralistes dans les prochains jours, "mais on ne sait exactement quand" : "On ne peut absolument rien programmer, si on n'a pas d'échéance précise". Les médecins auront pour l'instant un flacon de dix doses par semaine.

Concernant l'AstraZeneca, "je ne fais plus de première doses, car il n'y a pas de demande du tout : les patients veulent d'autres vaccins", dit Patrick Vogt. 

Le médecin mulhousien s'inquiète de voir émerger une "injustice sociale" : "Les gens à l'aise avec internet, qui ont des téléphones modernes, peuvent rapidement prendre des rendez-vous. Moi dans mon cabinet, j'ai des patients qui ne sont pas habitués d'internet, qui viennent en espérant que je les vaccine, sauf que je ne peux pas, alors qu'ils en auraient besoin".