Replay du mardi 27 octobre 2020

Plan blanc dans les hôpitaux du Grand Est : "ça ne change pas grand chose, on est déjà tous mobilisés"

- Mis à jour le

Yannick Gottwalles, chef du service des urgences de l'hôpital Pasteur de Colmar, est l'invité de France Bleu Alsace ce mardi 27 octobre.

Urgences Hopital Pasteur de Colmar Docteur Gottwallès
Urgences Hopital Pasteur de Colmar Docteur Gottwallès © Radio France - , par Blandine Costentin

"Il ne faut vraiment pas perdre de temps", s'exclame ce mardi 27 octobre sur France Bleu Alsace le chef des urgences de l'hôpital Pasteur de Colmar. Yannick Gottwalles espère que le gouvernement va prendre de nouvelles mesures drastiques ces prochains jours. Emmanuel Macron participe mardi et mercredi à deux Conseils de défense.

Car les contaminations augmentent fortement depuis quelques jours, particulièrement dans le Bas-Rhin, où le taux d'incidence dépasse désormais les 400 nouveaux cas pour 100.000 habitants. L'Agence régionale de Santé a déclenché le plan blanc pour tous les hôpitaux du Grand Est. "Très sincèrement, ça ne change pas grand chose. Nous sommes déjà tous mobilisés, les hôpitaux sont pleins, donc accueillir des patients supplémentaires sera de toute façon compliqué".

"Il reste encore quelques places, mais le chiffre change presque toutes les heures, et puis il ne faut pas oublier qu'on n'est dans une situation saisonnière où les hôpitaux sont pleins", rappelle Yannick Gottwalles. "Sachant que tout le retard accumulé en mars/avril n'a pas encore été absorbé, on est encore en train d'opérer des patients qui avaient été déprogrammés au mois de mars".