Replay du mercredi 20 mai 2015

Cours de religion à l'école ? Pour Philippe Derrien (FCPE), il faut "respecter la liberté de conscience"

Mis à jour le

Philippe Derrien, de la fédération de parents d'élèves FCPE en Alsace, commente la proposition de l'Observatoire de la laïcité. L'Observatoire propose de rendre optionnels les cours de religion jusqu'ici obligatoires en Alsace Moselle. Pour Philippe Derrien, il faut effectivement mettre fin à un "archaïsme".

Crucifix classe
Crucifix classe © Maxppp

La proposition de l'Observatoire de la laïcité suscite la polémique depuis lundi. Pour cette instance gouvernementale, il s'agit de sortir l'heure de religion obligatoire (sauf dispense) dans les établissements scolaires d'Alsace Moselle du total des heures de cours. Pour que leurs enfants suivent cette heure de cours en plus, les parents devraient faire une démarche volontaire

Philippe Derrien, de la FCPE en Alsace, salue cette proposition. Il estime, pour commencer, que cette réforme n'aurait aucun impact sur le droit local : "le droit local et le statut scolaire local n'ont rien à voir ".

"Les enfants alsaciens et mosellans perdent 180 heures de cours en primaire" Philippe Derrien

Ensuite, il souligne qu'à l'heure actuelle, dans notre région, les écoliers ont une heure de moins de cours, au bénéfice de cet enseignement religieux (ou d'un cours de morale). "Sur tout le cycle du primaire, les enfants alsaciens et mosellans perdent 180 heures : c'est une mesure d'équité que de proposer que l'heure de religion se fasse en 25e heure. "

Alors que Bernard Xibaut, chancelier de l'archevêché, s'étonne de voir remettre en cause un principe qui n'a "pas posé de problème depuis 100 ans ", Philippe Derrien appelle au contraire à mettre fin à cet "archaïsme"  et à "respecter la liberté de conscience de chacun ".

Mots clés: