Replay du jeudi 31 octobre 2013

Grève des matchs: "cette menace de mort des clubs, elle revient tous les deux ans!"

Mis à jour le

François Hollande reçoit les représentants du monde du football professionnel à l'Elysée. Au sommaire: la taxe sur les très hauts salaires. Selon Alain Fontanel, conseiller politique au PS et adjoint au maire de Strasbourg chargé des finances, le Président de la République ne reculera pas.

Taxe à 75% : les clubs de L1 veulent faire grève
Taxe à 75% : les clubs de L1 veulent faire grève

Les présidents des clubs de foot professionnel l'ont annoncé, si la taxe à 75% est maintenue sur les très hauts salaires, il y aura une journée blanche, tous les matchs du dernier week-end de novembre seront reportés. "Il n'est pas anormal que les clubs de football, comme les autres entreprises contribuent à l'effort qui est demandé aux Français" , réagit Alain Fontanel, conseiller politique au PS et adjoint au maire de Strasbourg chargé des finances.

Le problème est ailleurs

Cette taxe serait assise sur la partie des salaires supérieure à un million d'euros par an, elle ne serait pas payée par les joueurs, mais par les clubs. Ils expliquent qu'ils seraient alors en danger de mort. "Il y a un problème structurel sur le foot, il y a une fragilité, une dépendance trop forte aux droits de la télévision et aux subventions" , explique Alain Fontanel. Pour lui les problèmes financiers des clubs pro ne sont pas récents, et ils ne sont pas liés à cette nouvelle taxe. "La taxe s'applique à toutes les entreprises sur une durée limitée, pendant deux ans, il n'y a pas de raison de traiter le monde du football différemment."

Mots clés: