Replay du mercredi 23 octobre 2013

Thierry Repentin, ministre des affaires européennes: "Strasbourg est la capitale démocratique de l'Europe et le restera"

Mis à jour le

La task force se réunit à nouveau à Strasbourg ce mercredi pour défendre le siège du parlement européen à Strasbourg. Le ministre des affaires européennes, Thierry Repentin sera présent : "la France ne bougera pas, il n'y aura pas de remise en cause du siège du parlement européen à Strasbourg."

Thierry Repentin ministre délégué aux affaires européennes
Thierry Repentin ministre délégué aux affaires européennes © Maxppp

Après une nouvelle attaque des anti-Strasbourg pour un déménagement du siège du parlement à Bruxelles, la task force réagit et prépare ses arguments pour le maintien à Strasbourg. Elle réunit entre autres Catherine Trautmann, députée européenne, Roland Ries le maire de Strasbourg et le ministre des affaires européennes, Thierry Repentin."Le siège du parlement européen à Strasbourg est garanti par les traités" , rappelle le ministre.

L'Etat tiendra ses engagements

Thierry Repentin veut réaffirmer lors de la réunion de la task force que la France ne laissera pas Strasbourg perdre le siège du parlement. "L'Etat tiendra ses engagements triennaux afin de conforter l'attractivité de Strasbourg et pour faciliter sa desserte." Le ministre des affaires européennes va se pencher avec les autres membres de la task force sur la manière de "mieux répondre aux attentes des eurodéputés."

Mots clés: