Toutes les émissions

L'invité de la rédaction de France Bleu Drôme Ardèche

Du lundi au vendredi à 7h50

Géraldine Blanc a essuyé les tirs des frères Kouachi
Géraldine Blanc a essuyé les tirs des frères Kouachi © Radio France - Florence Beaudet

Attentat de Charlie Hebdo : une policière témoigne pour la première fois

Diffusion du lundi 7 janvier 2019 Durée : 6min

Quatre ans jour pour jour après l'attentat à Charlie Hebdo, Géraldine Blanc parle pour la première fois. Cette policière de 36 ans, originaire de Tournon (Ardèche), était membre de la brigade VTT qui est intervenue juste après. Des souvenirs intacts.

"Pas une journée sans penser à Charlie Hebdo, mais vraiment pas un seul jour". Géraldine Blanc n'a rien oublié. Ce 7 janvier 2015, la policière est intervenue dans la rue Appert à Paris pour des "coups de feu" ignorant qu'il s'agissait d'un attentat. A son arrivée, elle a été visée par les tirs des frères Kouachi. Elle se dit miraculée mais sa vie a basculé. "Il y a un avant et un après" dit-elle. 

Depuis, elle n'a plus remis son uniforme, "j'ai l'impression d'être une cible". Elle a fini par demander sa mutation à Valence en 2017. Elle reste policière mais en civil.