Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 7h50

Nicolas Daragon - maire UMP de Valence

Nicolas Daragon, le maire de Valence

40 maires de Drôme et deux de l'Ardèche ont constitué un collectif ce lundi soir. Ils demandent à l’État l'abrogation de la réforme des rythmes scolaires. A défaut au moins d'un report, ils menacent de ne mettre en place qu'une garderie après la classe à la rentrée.

    Podcasts :

  • RSS

Nicolas Daragon - maire UMP de Valence

Lundi soir en mairie de Valence, les élus se sont engagés également à se donner les moyens de mettre en place cette réforme "au cas où" l'État respecterait son calendrier pour une mise en application au 1er septembre 2014, la prochaine rentrée. A Valence par exemple, Nicolas Daragon ne veut pas débourser les 900 000 euros qu'il estime nécessaire pour les activités périscolaires. Le maire valentinois prépare donc un "service minimum" de garderie payante à partir de 15h45. Les parents en seront informés par courrier dans les jours qui viennent. Il l'expliquait ce mardi matin sur France Bleu Drôme Ardèche.

Partager sur :